Ramsay Santé
Hôpital privé Pays de Savoie

Une salle de sport au cœur de l’Hôpital privé Pays de Savoie

Article le

Une salle de sport au cœur de l’Hôpital privé Pays de Savoie

Permettre aux patients de suivre leurs exercices physiques et de réadaptation dans une salle semblable en tout point à une salle de sport ? C’est possible ! Une poignée d’établissements proposent en effet d’étoffer leur prise en charge et ouvrent ce type de salles au sein même de leurs locaux. Une aubaine pour les patients qui réalisent leur réhabilitation dans les meilleures conditions, mais également pour le personnel de santé qui peut en profiter pour se détendre et… se défouler !

À l’Hôpital privé Pays de Savoie (Annemasse, Auvergne-Rhône-Alpes), de tout nouveaux équipements ont pris place dans une salle dédiée. Pas de nouveaux appareils médicaux mais bien des vélos elliptiques et des tapis de course. Olivier Teissèdre, directeur général de l’établissement, présente cette installation et ses bénéfices.

 

Coaching et activité physique adaptée

Des chirurgiens et médecins sont venus nous présenter le projet d’une salle de sport au sein de l’établissement qui sera aussi ouverte au personnel sur les créneaux disponibles. « Nous pensons cet espace depuis près d’un an, explique le directeur. Tout cela a été réfléchi autour de plusieurs objectifs : un retour à l’activité physique pour les patients atteints de cancer et une préparation pour certains patients en vue d’une chirurgie spécifique, permettant d’améliorer la récupération à venir. »

Dans le cadre d’une activité physique adaptée, la salle permettra également aux patients en situation d’obésité de pouvoir réaliser des exercices, encadrés par des professionnels. « Des coachs de APA[1] seront présents à chaque séance. L’association PANACH finance également la venue de ces spécialistes. » La salle a notamment été développée par des médecins oncologues et nutritionnistes et sera ouverte au personnel sur les créneaux disponibles.

 

La pratique sportive pour booster la récupération

Dans le cadre d’une activité de soin, de petits groupes peuvent venir réaliser leurs exercices, y compris en période de confinement. « Ces 50 m2 sont équipés de vélos elliptiques, de tapis de course, de rameurs, d’une presse pour les membres inférieurs, d’une autre pour les membres supérieurs, d’un sac de frappe et de divers équipements de fitness. »

Cette démarche reste innovante et peu d’établissements proposent ce type de service dans leurs parcours de soins. « Aujourd’hui, nous avons totalement intégré les exercices réalisables dans cette salle au parcours de prise en charge nutrition, obésité et oncologie. C’est un complément non négligeable et plusieurs études démontrent l’efficacité et l’utilité de la pratique sportive dans la récupération après certaines interventions. Il en va de même pour le traitement de l’obésité qui, sans une prise en charge avec activité physique, n’est pas aussi efficace sur le long terme pour les patients. »


Article suivant

Mars Bleu : Dépistage du cancer colorectal

Parlons peu, parlons vrai, parlons dépistage du cancer colorectal